Ambivalences #1 ► Les conférences en replay

Publié le 16 octobre 2020 / -

AMBIVALENCES #1 – Mutations environnementales

CHAPITRE 1 : Art, environnement et numérique
Festival MAINTENANT – Conférences DEMAIN #6

8 octobre de 14h à 18h, Espace Tambour – Université Rennes 2

9 et 10 octobre de 18h à 19h, en ligne

 


Depuis 2014, les conférences Demain mettent en lumière les expériences et initiatives d’acteur.rice.s et professionnel.le.s d’aujourd’hui qui font et participent à la création de demain comme d’hier.

Dans une société en proie à la résurgence et la constance des crises environnementales, sociales, culturelles, économiques, politiques et sanitaires, la numérisation de nos existences complexifie d’autant la lecture et l’analyse de ces mutations.

Partant du postulat que la technologie n’est pas neutre, que son déploiement exponentiel impacte l’ensemble de notre écosystème, et que la place de l’art et de la culture est essentielle pour explorer ces questionnements et ces enjeux, StereoluxOblique/s et Electroni[k] s’associent pour présenter un cycle de rencontres intitulé “Ambivalences”.

La 6ème édition des conférences Demain, sera ainsi consacrée à l’ouverture de ce programme et au lancement de son premier cycle dédié à la question des mutations environnementales.

 

Art, environnement et numérique

Ce premier chapitre s’attachera à présenter un état des lieux des relations art, numérique et environnement et à questionner ces mêmes relations.

Comment l’art en général et l’art numérique en particulier évoluent-ils face à la crise environnementale ? Comment les artistes s’emparent-ils de cette réalité et se positionnent-ils face à ces enjeux ?

Peuvent-ils contribuer à la prise de conscience et encourager l’action publique en se positionnant comme observateur et défenseur du vivant ?


Conférence introductive : « De la notion d’ambivalence dans les rapports arts, technologies et société » par Manuela de Barros  

« Nous n’avons jamais été modernes », dit Bruno Latour. Il entend par là que l’idéal d’un monde rationalisé, ayant laissé ses fondements archaïques derrière lui et façonnant le progrès, n’existe pas et n’a jamais existé. Les ambivalences éthiques, politiques et esthétiques d’artistes et d’œuvres d’art utilisant les sciences et les techniques pourraient en être à la fois une métonymie et une métaphore, notablement celles qui s’intéressent aux « mutations environnementales » et aux transformations sociales. Cette conférence tente de faire apparaître que si les ambiguïtés, complexités, voire équivoques y abondent, plutôt que d’invalider les œuvres et les propositions artistiques, elles participent de l’interrogation créative et anticipatrice que les artistes, à l’échelle mondiale, apportent sur notre monde en suspension d’advenir.

Timeline :

● 00:00 – 05:00 : Ouverture par Anne Coursan (Electroni[k]), Luc Brou (Oblique/s) et Martin Lambert (Stereolux)

● 05:00 – 08:30 : Introduction des conférences par Régine Debatty (reporter, critique d’art et fondatrice de we-make-money-not-art.com

● 08:30 – 1:20:00 : Conférence introductive : “De la notion d’ambivalence dans les rapports arts, technologies et société” par Manuela de Barros (Maîtresse de conférence en histoire de l’art et esthétique à l’Université Paris 8) 


Conférence « Une histoire de l’art écologique » par Bénédicte Ramade

Panorama des différentes postures de l’artiste à travers l’histoire de l’art face à la question environnementale.

Bénédicte Ramade (FR – CA)
Critique d’art, commissaire indépendante, chargée de cours à Montréal


Table ronde « Arts numériques et prise de conscience environnementale » avec Régine Debatty à la modération et l’intervention de Claire Bardainne, Loïc Fel et Joanie Lemercier. 

Cette table-ronde s’attache à débattre de la relation ambivalente et contemporaine de l’artiste à l’environnement, écologique et technologique, puis plus spécifiquement du rôle des arts numériques dans la prise de conscience de la crise environnementale.

Claire Bardainne (FR)
Artiste, directrice artistique (compagnie Adrien M & Claire B)

Loïc Fel (FR)
Docteur en philosophie de l’environnement, cofondateur de COAL 

Joanie Lemercier (FR)
Artiste plasticien et activiste écologiste 

 

Paroles d’artistes 

Claire Bardainne (FR)
Artiste, directrice artistique (compagnie Adrien M & Claire B)

Joanie Lemercier (FR)
Artiste plasticien et activiste écologiste 

Flavien Théry (FR)
Artiste plasticien

Jesse Lucas (FR)
Artiste multimédia

S8jfou (FR)
Musicien

Tom Leclerc (FR)
Musicien


Ambivalences émane d’une dynamique inter-régionale portée par Oblique/s (Normandie), Stereolux (Pays-de-La Loire) et Electroni[k] (Bretagne). Elle s’inscrit dans la lignée des réflexions portées par le réseau national HACNUM, autour des enjeux propres aux acteurs et au secteur des arts hybrides et cultures numériques.

Les interviews  retransmises en ligne sont réalisées grâce au concours et en partenariat avec les étudiant.e.s du  Master 2 – Direction de projets audiovisuels et numériques de l’Université de La Rochelle, organisateur.rice.s du Festival Zero 1. 

 

Partenaires