Identité visuelle Maintenant 2021 ► Icinori

Publié le 26 août 2021 / -

L’identité visuelle de Maintenant 2021 est un phénakistiscope* signé par le duo Icinori.

 

Music GIF - Find & Share on GIPHY

 

Le visuel de la 21ème édition de Maintenant est la première création du festival présentée au public. Pont entre passé et futur, c’est à la fois un clin d’œil aux prémices du cinéma d’animation et l’illustration d’un monde en pleine mutation.

Toujours à la recherche de l’OVNI graphique, Icinori (Mayumi Otero & Raphaël Urwiller) est un duo qui fabrique des images en conservant une démarche artisanale. Ils créent dans un dialogue interculturel et perpétuel entre leurs univers. Passionnés par l’image imprimée, l’édition de livres et l’estampe, ils aiment cultiver une inquiétante étrangeté. Maintenant & icinori partagent le même goût pour l’expérimentation et l’innovation, et se retrouvent dans une quête d’exploration et d’invention de nouveaux imaginaires.

Dans une approche quasiment scientifique, ces artisans de l’image ont produit un objet hybride croisant l’art et la technique plus que la technologie, un travail d’orfèvres, une création hypnotique se jouant de nos perceptions. Ce phénakistiscope est à l’image du festival : une œuvre vivante illustrant le cercle vertueux et infini de la création contemporaine, un univers protéiforme et en mouvement. Un visuel aux multiples interprétations, qui dit également la volonté de se rassembler autour de cette planète bleue. Un bleu intense et chaleureux, qui sera la couleur de nos retrouvailles à l’automne.

Derrière cette création visuelle, c’est tout un imaginaire qui s’offre à nous et invite à la redécouverte à chaque coup d’œil, avec la possibilité de nouveaux récits. Un ensemble de prime abord floral, végétal et organique, qui convoque le naturel, et laisse place à un monde de détails en mouvement. Reflet de l’énergie du présent, d’une vie plus dense faite de manifestations et de flux pluriels, des formes et individus se réunissent, dans toute leur diversité, autour d’un même objet ; chacun avançant à son rythme, d’un mouvement tantôt revendicatif, festif ou plus discret.

 


 

* Précurseur du cinéma, le phénakistiscope est un objet-jouet optique donnant l’illusion du mouvement attribué à la persistance rétinienne, inventé par le belge Joseph Plateau en 1832. Né d’expérimentations sur les propriétés de l’œil, c’est un des premiers dispositifs créés, permettant de voir des images en mouvement. Le mouvement d’une scène est découpé en 10 à 12 étapes qui sont disposées sur la circonférence d’un disque en carton et séparées par des fentes.

En savoir plus