Ambivalences #1 ► nouveau programme de conférences

Publié le 4 septembre 2020 / -

Ambivalences est un programme de rencontres et conférences commun entre trois structures, qui sera lancé en octobre 2020 et se déploiera sur 3 ans minimum (avec une thématique par année). Chaque année sera composée de 3 chapitres sur chacun des 3 territoires et festivals.

Le cycle de conférences Ambivalences est issu d’une coopération inter-régionale entre Oblique/s qui est associé au festival ]interstice[ à Caen, Stereolux à Nantes qui produit le festival Scopitone et Electroni[k] qui présente le festival Maintenant à Rennes. 

 

Electroni[k] développe depuis 2001 un projet dédié à la création artistique d’aujourd’hui dans les domaines du son, de l’image et des nouveaux médias, avec une attention particulière portée aux créations pluridisciplinaires et innovantes. L’association produit tous les ans en octobre le festival Maintenant à Rennes, et crée avec ses partenaires de multiples dispositifs d’action culturelle à l’année autour des mots-clefs arts, musiques & technologies.

 

Oblique/s est une plateforme artistique et culturelle dans le domaine numérique en Normandie qui valorise les initiatives régionales et soutient l’implantation territoriale de la création en privilégiant les approches croisées, le décloisonnement et la transversalité à travers la construction d’un réseau des cultures numériques et la production de ressources pour ses acteurs et le public. Oblique/s, partenaire de Station Mir, co-organise le festival ]interstice[.

 

Stereolux est un projet culturel et artistique nantais orienté vers les musiques actuelles et les arts numériques, porté par l’association Songo. En son sein, le Laboratoire Arts & Technologies de Stereolux est un espace de réflexion et d’expérimentation sur la technologie « par et dans les arts numériques ». Organisé par l’association depuis 2002, le festival Scopitone est un rendez-vous de dimension internationale dédié aux cultures électroniques et aux arts numériques.

Ambivalences du numérique

Dans une société en proie à la résurgence et la constance des crises environnementales, sociales, culturelles, économiques, politiques et sanitaires, la numérisation de nos existences complexifie d’autant la lecture et l’analyse des mutations actuelles. Partant du postulat que la technologie numérique n’est pas « neutre » et qu’il convient de re-contextualiser le travail des artistes et la place de l’art au regard des problématiques contemporaines, ces rendez-vous visent à explorer les ambivalences du numérique en tant que tel, présenté comme une solution à différents problèmes actuels sans que cela ne soit forcément questionné, et de l’art numérique et de ses acteurs, qui contribuent à faire émerger des critiques tout en participant à une forme d’acceptabilité et de diffusion de technologies numériques.

Ces temps de réflexion partagés seront l’occasion d’explorer sous différentes facettes les mutations (positives comme négatives) engendrées par le développement technique de nos sociétés sur différents plans (environnement, société, politique…), ainsi que les lignes de tensions internes traversant ces techniques.

 

Mutations

La crise sanitaire liée au COVID-19 remet en perspective nombre de questionnements et implique modestement de reconsidérer nos modèles, nos acquis et nos pratiques. Le temps est marqué par l’incertitude et à défaut de pouvoir y répondre, nous pouvons poser des questions et avancer qu’une réflexion éclairée et ouverte est un bon début. La notion de mutation est bien évidemment un écho à la nature virale de cette crise qui touche en profondeur notre perception individuelle et collective de ce qui fait ou devrait faire « société ». Trois axes de lecture de cette notion seront proposés :

  • Mutations environnementales (2020/2021)
  • Mutations du vivant (2021/2022)
  • Mutations politiques (2022/2023)

Les conférences Ambivalence #1 s’articulent autour du thème “Art, environnement et numérique” et ont lieu dans le cadre du festival Maintenant :

  • le 8 octobre de 14h à 18h au Tambour à Villejean (Bâtiment O, Université Rennes 2).
  • les 9 et 10 octobre de 18h à 19h en ligne 

Voir l’agenda 

Ambivalences émane d’une dynamique interrégionale portée par Oblique/s (Normandie), Stereolux (Pays-de-La Loire) et Electroni[k] (Bretagne). Elle s’inscrit dans la lignée des réflexions portées par le réseau national HACNUM, autour des enjeux propres aux acteurs et au secteur des arts hybrides et cultures numériques.

Les conférences sont organisées en partenariat avec Service culturel Université Rennes 2 – L’aire d’u – Festival des Sciences – Master DPAN de La Rochelle – Union Européenne – SHAPE – Région Bretagne – Département Ille et Vilaine – Rennes Métropole – Ville de Rennes