Printemps Bienvenu ► une aventure nocturne pour le dancefloor

Publié le 19 mars 2019 /

Avec la complicité d’Electroni[k], le Théâtre de Poche d’Hédé vous propose Printemps Bienvenu, une aventure nocturne pour le dancefloor, une soirée aux genres musicaux hybrides et dansants :

Aie confiaaaaaance… C’est avec cette chanson du serpent Kaa dans Le Livre de la Jungle que nous pourrions te parler du retour de Printemps Bienvenu (autrefois appelé Bienvenue Printemps) pour une 7ème édition et après 2 ans de pause, toujours dans la rareté, un pied dans le futur et un pied dans l’Histoire.  Toujours motivés par un dancefloor aussi fun que défricheur, cette année nous partageons avec le Théâtre de Poche notre regard sur une nuit idéale le samedi 27 avril de 21h à 3h.

Aie confiaaaaaance… parce que le nom de Cera Khin ne te dit peut-être encore rien, et pourtant la DJ berlinoise enchaîne ces temps-ci les dates en tous points du globe. À la recherche d’énergie brute, la fondatrice du label Lazy Tapes joue de la techno comme du dancehall, de la jungle comme de l’électro, de la bass music moderne comme du son early rave. Aie confiaaaaaance… même si tu ne connais pas Bochum Welt, le milanais a fait les riches heures de Rephlex (le label de Grant Wilson-Claridge et Aphex Twin) dans les 90s et 20 ans plus tard on a tous très envie de replonger dans ses breakbeats texturés aux mélodies émotives (que l’on entend d’ailleurs de plus en plus dans les mixes de la jeune génération). Côté jeune génération, nous sommes très heureux d’accueillir Humbros, le duo qui mélange véritables percussions et synthétiseurs tisse une trance artisanale et voyageuse et c’est votre futur coup de cœur. Enfin Terrine est un pilier incontrôlable de la scène noise/DIY française, récemment investie dans l’ « ignorant-techno ». Son live se balade avec irrévérence dans un non-format qu’elle aurait elle-même inventé, croisant indus, dub, musique minimaliste et rythmes progressifs.

Infos pratiques :

prévente 10€ : Blindspot à Rennes & Théâtre de Poche à Hédé-Bazouges

sur place 13€

camping possible près du château.

Les artistes

Cera Khin (Dj set)

 Élevée en Tunisie et d’origine italienne, Cera Khin se retrouve aujourd’hui à Berlin, où elle transmet son émission de radio Noods. L’ascension de Cera Khin est emblématique des instincts de collaboration et de croisement de la scène, DJ et productrice inventive et aventureuse avec une gamme impressionnante.

Bochum Welt (live)

Bochum Welt est le nom de scène du musicien électronique italien Gianluigi Di Costanzo. Il a sorti de nombreux disques sur des labels établis. Son premier single a été crée pour le label Rephlex d’Aphex Twin. Le premier album sur Sony Music Japan, a été suivi d’un double CD Rephlex, Robotic Operating Buddy, nommé en 2009 parmi les 15 meilleurs albums électroniques par le magazine musical britannique “The Wire“. En plus de sortir sa propre musique, Bochum Welt a travaillé avec Headspace de Thomas Dolby et Beatnik Inc, les compagnies hollywoodiennes qui ont réalisé des productions multimédia pour Steven Spielberg, David Bowie et autres.

Humbros (live)

Le duo mêle tambours, cloches, synthétiseurs et autres instruments chinés, le tout digéré par une panoplie d’effets.  En orbite, des percussions multiples, des sonorités organiques et des drones tridimensionnels tissent une trance artisanale évoquant des paysages extra-occidentaux complètement déphasés: un «quelque part entre Black Dice et Angus MacLise ». 

Terrine (live)

Curieuse de tout dans une ville où il n’y a (presque) rien hormis des jolis canaux et des chômeurs, sa musique est une soupape de sortie vers d’innombrables possibles. Si elle a surtout roulé sa basse dans Headwar et s’illustre dans maintes formations aux noms délicieusement idiots (Snif Nazal, Couteau Twins ou Me Donner, toujours en activité), la délurée Terrine trace sa route avec constance et détermination. Partout là où on ne l’attend pas, elle change son fusil d’épaule, passant du coq à l’âne avec finesse et subtilité. Pour cet LP solo judicieusement intitulé Cheat Days, elle concocte un croisement déroutant entre techno rachitique, dub claudiquant et improvisation piano-wave.