Premier gonflage d’Echinoïde ► création du collectif Dynamorphe

Publié le 21 mars 2019 /

En février, Echinoïde se gonflait officiellement pour la première fois dans l’atelier du collectif Dynamorphe à Antony.

Une journée forte en évènements et en personnalités:

  • L’architecte Hans-Walter Müller, après quelques mots d’introduction, nous a fait l’honneur en tant que parrain d’Echinoïde d’allumer les ventilateurs, insufflant à la structure son premier souffle.
  • Le discours de Diane Pialucha, présidente de l’association Dynamorphe, qui a présenté la structure et sa genèse, a été suivi d’une démonstration des mouvements de la structure par Félix, qui a activé en direct quelques coupoles.
  • Echinoïde a pris de nouvelles couleurs à la tombée de la nuit, et Vitesse Fusion s’est emparé de l’espace pendant plus d’1h de concert électronique, dans un Echinoïde bien rempli, avec un public conquis, qui a dansé jusqu’à l’extinction des ventilateurs!

Plus d’images sur la page du projet >> dynamorphe.fr

C’est maintenant que la réelle aventure commence : la structure est née et doit maintenant prendre vie !

Un appel à des artistes performeurs de diverses disciplines a été lancé pour venir investir Echinoïde et y proposer une programmation, la création de performances cinétiques. Des semaines de résidence de création auront lieu entre avril et juillet 2019. Ces résidences sont menées en collaboration avec Plateau Urbain (elles auront lieu sur le site de la PADAF, Antony, où Dynamorphe a ses ateliers).
Le comité de programmation sera composé d’Electroni[k] et La Rodia, en vue des montages d’Echinoïde sur le festival Maintenant à Rennes et du festival Détonation, à Besançon.