SHAPE 2019 – Découvrez les 48 artistes !

Publié le 3 décembre 2018 /

Electroni[k] fait partie de la plateforme SHAPE, soutenue par Creative Europe. Chaque année, 48 artistes européens émergents sont sélectionnés !

La sélection d’artistes SHAPE 2019, pour la cinquième année de la plateforme, place traditionnellement un certain nombre de projets audiovisuels et d’artistes sonores aux côtés de projets musicaux allant de la techno à l’improvisation libre et la musique acousmatique (genre musical permis par les techniques électroacoustiques).

Initialement prévu pour une durée de trois ans, le projet SHAPE a été prolongé à sept ans au total et se poursuivra donc jusqu’en 2021 grâce au soutien du programme Creative Europe de l’Union Européenne.

La plateforme est composée de 16 festivals européens, dont Insomnia (Norvège), TodaysArt (Pays-Bas), Unsound (Pologne), CTM (Allemagne), Schiev (Belgique), Les Siestes Électroniques (France)

Le processus de sélection

Chaque année, les équipes de programmations des 16 festivals et structures partenaires de SHAPE se réunissent et choisissent 48 artistes. La liste des artistes a été pensée sans tenir compte du genre, de l’âge ou de la popularité. Au contraire, la nouveauté créative et l’expérimentation sont des valeurs fondamentales partagées par les partenaires, en mettant l’accent sur l’inclusion d’artistes émergents et sous-exposés ainsi que sur la représentation des scènes locales des festivals et centres d’art impliqués.

La liste d’artistes 2019

La liste de cette 5ème promotion de SHAPE continue de faire preuve d’éclectisme, qui est clairement le résultat de la diversité des 16 festivals qui ont sélectionné ensemble des artistes et des projets. Vous trouverez notamment le DJ techno industriel français et animateur de Rinse FM AZF partageant la scène avec Jonathan Uliel Saldanha, également l’artiste lettone Marta SmiLga aux côtés de l’artiste audiovisuelle et créatrice d’installations participatives Sally Golding ou encore Michela Pelusio dont le travail a été décrit comme “la physique quantique qui rencontre l’expérimentation audiovisuelle”.

Michaela Pelusio – Stereolux © Margaux Martins

Une volonté délibérée de détecter des flux d’idées nouvelles et des influences inattendues au-delà des catégories de genre a influencé les choix des programmateurs de SHAPE.

Les collisions et fusions musicales intéressantes sont encouragées : le batteur hongrois Balázs Pándi expérimente tout ce qui se situe entre dub, breakcore, improvisation libre, noise, grindcore et jazz, tandis que la compositrice suédoise de musique électronique Maria W. Horn oscille entre structures minimalistes et électroniques, utilisant aussi bien la synthèse numérique et analogique que les instruments acoustiques. Perrine en Morceaux mélange la pop française aux pratiques électroacoustiques et autres éléments de l’avant-garde musicale.

La violoncelliste Lucy Railton utilise son expérience d’interprète de musique d’avant-garde d’après-guerre, dont des œuvres de Xenakis, pour créer sa propre musique électroacoustique, minimaliste mais diversifiée. De même, le trio Plug, dirigé par Nicolas Crosse, bassiste d’Ensemble Intercontemporain, allie la connaissance de la musique classique contemporaine aux influences du rock, du drone et de l’électronique expérimentale. Le cornemuseur français Erwan Keravec ne se contente pas de prêter son talent d’instrumentiste à l’interprétation d’œuvres de compositeurs contemporains, il est aussi l’un des rares joueurs de cet instrument dans le domaine de l’improvisation libre radicale.

Katharina Ernst © Michael Breyer

L’improvisation est également un concept clé dans la musique de la guitariste Nina Garcia, qui, avec son projet solo noise rock, Mariachi explore les limites de son instrument. Artiste multidisciplinaire expérimentée dans la scène viennoise d’improvisation libre, Katharina Ernst travaille plus dans un mode rythmique et électro-acoustique dans son projet solo Extrametric, basé sur des exercices de batterie exigeant une concentration profonde pour faire avancer des éléments séparés en grooves riches et texturaux. Les six chercheuses dans le domaine de l’électronique sonore et analogique du groupe Kikimore sont liées non seulement par leur intérêt pour l’improvisation avec des instruments électroniques, mais aussi, selon leurs propres mots, par “le son brut, la noise et l’odeur de la soudure”.

Bear Bones, Lay Law – Festival Maintenant 2018 © Gwendal Le Flem

Des projets tels que Bear Bones Lay Low, alias Ernesto González, né au Venezuela et résidant en Belgique, ou WIDT, le duo des sœurs Antonina Nowacka et Bogumiła Piotrowska de Pologne, démontrent un intérêt pour les expériences musicales hautement psychédéliques – dans ce dernier cas également visuelles. WIDT participe à SHAPE avec une nouvelle collaboration – elles seront rejoints sur scène par Christoph de Babalon, un DJ et producteur allemand de renom dont l’album If You’re Into It, I’m Out of It de la fin des années 90 compte parmi les classiques des clubs expérimentaux de cette période.

Les labels classiques de musique électronique expérimentale sont également représentés par le minimaliste Robert Curgenven, surtout connu pour ses travaux sur LINE, et patten, signé chez Warp Records, également connu pour ses spectacles audiovisuels immersifs.

Poursuivant sur sa lancée de 2017, la nouvelle liste d’artistes SHAPE met également l’accent sur la recherche de DJs intéressants – cette année, SHAPE accueille la DJ Clara!, née en Espagne et basée à Bruxelles, connue pour ses recherches innovantes sur le reggaeton, Crystallmess, dont les mixes peuvent osciller entre, par exemple, des parties ambient rêveur et des changements subtils mais surprenants du rap français et Sentimental Rave, une DJ autodidacte, producteur et photographe dont les sets sont composés à la fois de rave, gabber et musique expérimentale.

Découvrez la liste complète des artistes ci-dessous pour avoir un aperçu de leurs œuvres et vous faire une idée !

Clara! – Festival Maintenant 2017 © Gwendal Le Flem

La liste complète des artistes SHAPE 2019

Arash Azadi (IR/AM)

Astrid Sonne (DK)

Avsluta (UK)

AZF (FR)

Balázs Pándi (HU)

Bamao Yende (FR)

Bear Bones Lay Low (BE)

Betty (FR)

Chaines (UK)

Clara! (BE)

Committee (HU/NL)

Crystallmess (FR)

Erwan Keravec (FR)

Hatis Noit (UK)

JESSE (FI)

Jessica Ekomane (FR/DE)

Jonathan Uliel Saldanha (PT)

Katharina Ernst (AT)

Kikimore (SI)

Lucy Railton (UK)

Lutto Lento (PL)

Lyra Pramuk (DE)

Maria W Horn (SE)

Marta SmiLga (LV)

Myako (FR)

Michela Pelusio (GR/IT)

Nina Garcia/Mariachi (FR)

Obsequies (BE)

Oceanic (NL)

Od Bongo (FR/BE)

patten (UK)

Peach (UK)

Perrine en Morceaux (FR)

Plug (FR)

Resina (PL)

rkss (UK)

Robert Curgenven (IE)

SAD (DE)

Sally Golding (UK)

Schanell (DE)

Schtum (AT)

Sentimental Rave (FR)

Soho Rezanejad (DK)

Tim Shaw (UK)

Violet (PT)

Volition Immanent/ Parrish Smith (NL)

WIDT & Christoph De Babalon (DE/PL)


La plateforme SHAPE

Initiative d’une durée de 7 ans cofinancée par le programme Creative Europe de l’Union européenne, SHAPE réunit 16 organisations européennes à but non lucratif actives au sein du réseau ICAS – International Cities of Advanced Sound – pour créer une plateforme visant à soutenir, promouvoir et échanger des musiciens émergents et des artistes interdisciplinaires innovants qui s’intéressent au son.

SHAPE signifie “Sound, Heterogeneous Art and Performance in Europe”. Chaque année, SHAPE choisit 48 musiciens et artistes pour participer à des performances, des résidences, des ateliers et des conférences dans les festivals et événements de ses membres.

 

Les premiers rendez-vous de 2019

La plateforme débutera sa saison avec des présentations artistiques et des conférences au CTM 2019 à Berlin (25 janvier – 3 février). Les premiers artistes SHAPE confirmés de cet événement sont Lucy Railton, Erwan Keravec, AZF, Sentimental Rave and Machine Woman et Sarah Farina – anciennes du SHAPE 2017 et 2018 respectivement. D’autres seront annoncés bientôt.

Après MUTEK au Canada, Novas Frequências au Brésil et Nyege Nyege en Ouganda, le lieu du showcase de SHAPE à l’extérieur de l’Europe, rendez-vous annuel incoutournable, sera annoncé prochainement. 


Image de couverture : Hatis Noit © Özge Cöne